Cette étude évalue la manière dont la législation centrafricaine et ses mécanismes de mise en oeuvre (à tous les niveaux) sont conformes aux dispositions énoncées dans la Convention 169.

Cette étude est le fruit de plusieurs missions de terrain à la rencontre des peuples autochtones des forêts dans différentes régions du sud-ouest de la RCA, notamment Bagandou, Bimbo, Mongoumba, Mbata et Bilolo dans les préfectures de Lobaye, Ombella Mpoko et Sangha-Mbaéré.

Ce rapport documente la recherche et les données sur l'utilisation des produits forestiers non ligneux (PFNL) dans les six pays du Bassin du Congo : Cameroun, République centrafricaine (RCA), République du Congo ou Congo-Brazzaville, République démocratique du Congo (RDC), Gabon et Guinée équatoriale.

Ce rapport présente un résumé exécutif ainsi que des recommandations de la société civile concernant la "Loi sur la promotion et la protection des Pygmées du Congo".

Ce rapport présente les grandes lignes du régime international des droits de l'homme en ce qui concerne les peuples autochtones, et donc les responsabilités de la République du Congo-Brazzaville en vertu du droit international, dans le contexte de l'initiative actuelle visant à développer une protection législative pour les peuples congolais Baka "pygmées".

Ce rapport sommaire était élaboré comme contribution de la société civile à l'élaboration de la " Loi portant promotion et protection des Pygmées au Congo " en la République du Congo