News

Une lueur d’espoir pour les forêts tropicales du Congo : la RDC adopte une stratégie nationale sur les forêts communautaires

07 June 2018

Une mère et son enfant dans la communauté de Nzondo, Equateur, RDC. Nzondo est l'une des nombreuses communautés qui sont en train de faire une demande pour une concession forestière de communautaire locale | Photo : Claire Parfondry, RFUK

Le Ministère de l’Environnement de la République démocratique du Congo (RDC) prend une décision historique en adoptant la première Stratégie Nationale sur la foresterie communautaire, lançant ainsi une phase expérimentale de cinq ans pour tester le système. L’adoption de la Stratégie a été annoncée le jeudi 31 mai par des représentants du Ministère lors d’une cérémonie de lancement à Kinshasa. 

« Je suis plus que convaincu que la rencontre de ce jour servira de mémoire collective aux uns et aux autres », a proclamé le Secrétaire-général pour l'environnement, Benjamin Toirambe Bamoninga, lors de la cérémonie. « La foresterie communautaire vise la gestion durable des forêts par les communautés locales et peuples autochtones en vue d’améliorer leurs conditions de vie. Et de ce fait, lutter contre la pauvreté et le changement climatique. »

Cette stratégie a été élaborée suivant un processus national de table ronde lancé en 2015 avec le soutien de la Rainforest Foundation UK (RFUK), du Département pour le développement international du Royaume-Uni (DfID), du World Resource Institute (WRI) et de l’USAID.

« La création de cette Stratégie Nationale rigoureuse est un grand succès pour le gouvernement congolais, la société civile et tous les autres acteurs impliqués dans son développement. Cette stratégie représente un pas important vers une réalisation progressive et efficace de la foresterie communautaire au cœur de la deuxième forêt tropicale la plus vaste au monde. La gestion communautaire des forêts constitue une alternative viable au vieux paradigme de l’exploitation forestière industrielle et au régime de conservation stricte dans le Bassin du Congo », explique Simon Counsell, Directeur Exécutif de la RFUK.

Alors que le gouvernement de la RDC a récemment fait l’objet de plusieurs condamnations pour avoir mis en péril ses forêts, cette nouvelle stratégie représente une étape clé pour la foresterie communautaire en RDC, où se trouve plus de la moitié de la forêt tropicale du Bassin du Congo. On estime que 40 millions de personnes dépendent de cette forêt pour leur subsistance. Dix millions d’hectares de la forêt tropicale sont potentiellement accessibles aux communautés. 

Des consultations ont été menées auprès d’un grand nombre d’acteurs, dont des agences gouvernementales, des organisations de la société civile, des groupes autochtones, des ONG internationales ainsi que des chefs de communautés locales, permettant ainsi l’élaboration d’un document consensuel qui a débouché sur l’adoption de cette stratégie. Le Centre d'Appui à la Gestion Durable des Fôrets Tropicales (CAGDFT), ONG congolais, a été l'un des moteurs de la stratégie nationale au cours des trois dernières années.

« L'objectif global [de la Stratégie nationale] est de promouvoir, par consensus, un modèle de foresterie communautaire durable et flexible établi de manière transparente et contrôlée entre les différentes parties prenantes, à travers une approche progressive et en accord avec les lois et règlements en vigueur », explique Théo Gata, directeur exécutif du CAGDFT.

Des initiatives pilotes de foresterie communautaire se sont multipliées à travers le pays au cours de ces deux dernières années, avec plus de trente concessions forestières déjà attribuées. Cependant, il semble qu’il existe un risque de détournements de la foresterie communautaire pour servir des intérêts autres que ceux des communautés.

M. Counsell ajoute : « La foresterie communautaire doit réellement bénéficier aux communautés. Nous devons nous prémunir contre tout abus potentiel de ce processus, et c'est l'un des principaux avantages de la nouvelle Stratégie Nationale. La foresterie communautaire a le réel potentiel de réduire la pauvreté et de diminuer la déforestation, et la communauté internationale doit impérativement user de son influence pour soutenir cette nouvelle Stratégie dans les années à venir. »

*Un briefing sur la nouvelle Stratégie Nationale sur la foresterie communautaire vient juste d’être publié par la RFUK et CAGDFT. Il est disponible en ligne ici.

Previous Next

Latest Tweets