Forêts communautaires

Aperçu

Notre programme de forêts communautaires vise à améliorer les moyens de subsistance tout en réduisant la déforestation et en protégeant la biodiversité dans le bassin du Congo, par la création d’un modèle efficace et évolutif fondé sur les droits et les priorités des communautés locales, y compris des groupes marginalisés tels que les populations autochtones et les femmes.

Logging_at_CIB_Kabo_Concession_North_Congo_Medium_Congo_Brazzaville_Martijn_March_2006_2_

Contexte

Jusqu'à présent, le secteur forestier dans le bassin du Congo en Afrique a fortement privilégié l’attribution de terres à grande échelle, au détriment de la gestion communautaire des forêts. Ainsi, en République centrafricaine, la quasi-totalité de la forêt tropicale est attribuée à des concessions d'exploitation industrielle ou classée en zone strictement protégée, ce qui prive les populations forestières de tout contrôle sur leurs terres traditionnelles. Cependant, au fil du temps, ce modèle a apporté peu de bénéfices dans les domaines du développement ou de l'environnement.

Il existe à présent un consensus croissant sur le fait que renforcer les droits des communautés forestières constitue un moyen plus efficace de protéger les forêts tropicales et de lutter contre la pauvreté. Dans l'ensemble de la région, des réformes juridiques offrent désormais une telle possibilité, notamment en République démocratique du Congo où une loi novatrice sur les forêts communautaires ouvre la voie à une sécurisation et une gestion perpétuelle des terres traditionnelles par les communautés.

Nos ACTIVITÉS

  • Afin de garantir la pérennité des processus nationaux de foresterie communautaire, nous plaidons pour l'amélioration continue des lois et des politiques connexes, ainsi que le dialogue multilatéral et l'intégration avec d'autres réformes forestières, foncières et climatiques. Nous renforçons également la capacité des administrations forestières et de la société civile locale à remplir leur rôle important.
  • Sur le terrain, nous aidons des dizaines de communautés locales à comprendre et à maîtriser la complexité des lois forestières de leur pays, à soumettre des demandes, à concevoir des plans de gestion simples et à développer des moyens de subsistance durables.
  • En RDC, plus de 150 forêts communautaires couvrant trois millions d'hectares ont déjà été établies. Plusieurs dizaines de millions d’hectares supplémentaires sont potentiellement à la disposition des communautés locales. En RCA, où un manque de terres disponibles est observé, nous soutenons le pilotage de processus de cogestion des forêts communautaires et des concessions forestières qui se chevauchent.
3c7313cd-64da-45bb-a236-5147ed52179a

Nos impacts

icône d'engagement

Plus de 120 000 hectares sécurisés pour les communautés forestières

Nous avons soutenu la création de l'une des premières forêts communautaires en RDC, garantissant les droits de plus de 28 000 personnes.

icône de mappeur communautaire

Une base de données nationale des forêts communautaires pour la RDC

Une base de données unique contenant des informations officielles sur chaque concession et demande dans le pays.

icône de mappage

Des avancées politiques majeures pour les populations et les forêts

L'une des lois sur les forêts communautaires les plus progressistes d'Afrique et une stratégie nationale pour guider sa mise en œuvre.

"Pendant longtemps, nous avons vu des bûcherons venir ici. Ce n'était pas bon. Nous savions seulement que l'État avait vendu la forêt, et les bûcherons continuaient à venir... Puis vous [RFUK et partenaire local GASHE] êtes venus nous soutenir pour obtenir notre forêt communautaire. Notre espoir est que nous arrivions au bout de ce processus pour que la forêt nous appartienne et que nous puissions la gérer comme nous le souhaitons..."

Dembele Alexi, chef de village - Mibenga, Équateur, RDC

" Ce que j'aime le plus (dans mon travail avec les communautés locales), c'est l'aspect genre... 'L'intégration du genre' signifie qu'il y aura une implication des femmes tout au long du processus. Les femmes ne sont pas seulement au centre de la vie familiale, mais elles ont aussi un rôle important à jouer dans l'utilisation des ressources forestières..."

Ruth Badubaye, organisatrice communautaire, Groupe d'Action pour Sauver l'Homme et son Environnement (GASHE)

"Il y a beaucoup d'hippopotames sur nos terres. J'espère que la foresterie communautaire nous aidera à mieux les protéger. Nous pourrions peut-être commencer à faire de l'éco-tourisme, ou inviter des scientifiques à venir les étudier."

Robert Corneille Nkamba Itinga Bongo, chef de communauté - village d'Irebu, Équateur, RDC

Publications en vedette

thumbnail de Womens-participation-in-community-forestry-in-the-DRC (en anglais)

Women’s Participation in Community Forestry in the DRC

vignette de drc-moise-study-english

Making Community Forestry Successful in DRC: Anthropological Perspectives on Community-based Forest Management

thumbnail de making-community-forests-work-for-local-and-indigenous-communities-in-the-central-african-republic (en anglais)

Making Community Forests Work for Local and Indigenous Communities in the Central African Republic

vignette de _media.ashx_community-forests-in-drc-web

Projet forêts communautaires en République Démocratique du Congo